FEBIN: Les objectifs

Une adhésion à FEBIN est plus que valable. En tant que membre de l'organisation, vous apprenez de première main comment FEBIN veut atteindre ses objectifs. Grâce à la participation effective des membres, le point de vue des fournisseurs est défendu par le conseil d'administration de l'association. FEBIN vise à obtenir une meilleure compréhension du marché pour que l'activité du secteur du bricolage puisse être dynamisée d'une manière efficace. FEBIN fait tout pour promouvoir l’ensemble du marché du bricolage.

1. Communication efficace

Le premier objectif est de parvenir à une communication plus efficace aux, et parmi les membres de FEBIN. Nous vous tenons régulièrement informés par notre bulletin d'information électronique, et en organisant quatre fois par ans un FEBIN Business Event (Club d’affaires) où vous pouvez discuter de façon informelle avec vos collègues.  Les soirées sont toujours animées par des orateurs intéressants et traitent des sujets variés. Une réunion comme celle-ci est une occasion unique pour partager des informations et d’apprendre les uns des autres. 

| vers le haut |

2. Une grande représentativité du marché

En deuxième lieu, FEBIN s’engage pour faire accroître sa représentativité, en cherchant de nouveaux membres représentatifs pour le secteur.  L’augmentation du nombre de membres est une priorité. Après quelques années, nous avons atteint la vitesse de croisière et nous pouvons dire que nous avons environ 80 membres représentatifs qui couvrent environ 80 % du chiffre d'affaires global de la marché totale belge de bricolage.  La fine fleur du bricolage, un groupe très représentatif avec des marques renommées !

| vers le haut |

3. Groupes de travail

Grâce à la consultation de Comeos et FEBIN, il y a d'autres sujets tels que le E-commerce, Fost Plus, l'ouverture dominicale, des conséquences logistiques pour les fournisseurs, l’intégration de Telediy, des sujets communs comme le CRM, PIM, la formation de délégués, ...

Pour atteindre une position des fournisseurs bien défini et uni, des discussions et consultations communs sont indispensables pour aboutir à une solution.  Les groupes de travail actifs des membres FEBIN aident à affiner et formuler la position des fournisseurs.

FEBIN prouve qu’il y a un dynamisme renouvelé par ses groupes de travail. Ainsi, l’association ose lancer un appel à tous les membres de communiquer à chaque initiative la volonté de participation à un groupe de travail en donnant une contribution positive. 

| vers le haut |

4. Informations du marché

Cet objectif veut supporter la collection de données de marché afin que les acteurs reçoivent des informations plus précises et plus claires sur le marché du bricolage. Les dernières années, il y a eu dans ce domaine, en particulier pour les fournisseurs, un manque évident.

Outre la mise en ouvre par l'intermédiaire FEBIN de données neutres sur l'évolution du bricolage devient un fait. Une base de données neutre était mise en œuvre concernant l’évolution du chiffre d’affaires du marché bricolage selon les chiffres des fournisseurs. Grâce à une étude sur la consommation globale dans - "Le comportement du bricoleur en Belgique", nous avons pu réaliser les premiers pas dans la bonne direction.  

Entre-temps, FEBIN entretient des contacts avec les acteurs de marché afin de promouvoir la collection d'informations du marché. FEBIN met à disposition de ces membres un baromètre mensuel des ventes et négocie en même temps des achats groupés des chiffres en profondeur avec des agences d'études de marché.

| vers le haut |

5. Rapprochement avec d'autres fédérations

Avec la mondialisation croissante de l'industrie du bricolage, nous, les fournisseurs, utilisent le support d'une fédération européenne, FEDIYMA. Avec la formation du NAFTA (l’Accord du libre-échange nord-américain – ALÉNA) et la coopération étroite entre les pays de la zone Asiatique, une collaboration en Europe devient également de plus en plus importante. Cette fédération européenne offre des avantages concurrentiels et c'est une opportunité de dialogue et d'échange entre les fournisseurs et les détaillants afin de promouvoir le secteur du bricolage sur le plan européen et mondial.

FEDIYAMA, en toutes lettres « The Federation of European DIY Manufacturers’ Associations » a son siège en Belgique depuis 2010. La fédération était fondée en 2001 par l’association allemande (BAU + DIY), la française (UNIBAL) et l’anglaise (BEHTA). La gestion opérationnelle est dans les mains de la fédération allemande.

Six pays se sont unis dans FEDIYMA : la Belgique, la France, le Royaume-Uni, l’Espagne et le Danemark. Celles-sont également les leaders européens dans le secteur de bricolage : ils représentent environ 68% du marché européen.

FEDIYMA regroupe ses objectifs en 4 stratégies :

1. Représenter et défendre les intérêts moraux et professionnels de ses membres

2. Améliorer la connaissance du marché, des produits et des services

3. Suivre et interpréter les nouvelles tendances de consommation

4. Améliorer les connaissances sur le monde, en encourageant les exportations et les relations internationales

| vers le haut |